Grande première au Supermotocross Monster Energy

PAR Moto JournalPosted on

Le toujours spectaculaire programme de Freestyle du Supermotocross Monster Energy, présenté par Coors Light et Parts Canada/Thor aura une personnalité toute spéciale cette année. En effet, les organisateurs de l’événement sportif québécois par excellence de l’automne, le 2 octobre au stade olympique, ont choisi d’innover en confiant au vétéran canadien Paul Smith, la tâche de coordonner, voire mettre en scène les prestations des Charlie Pagès, Beau Bamburg, Brody Wilson, Ben Milot et d’un cinquième concurrent dont le nom sera dévoilé ultérieurement. En somme, les invités de cette édition 2010 auxquels se joindra en attraction spéciale hors-concours, l’Américain Scott Murray et ses uniques double backflips.

« Le programme de Freestyle est un moment fort de la soirée. Il précède les grandes finales vers 21 h et généralement, nos spectateurs s’assurent d’être bien à leur place pour ne rien manquer des prouesses de nos sauteurs invités. Avec ce que prépare l’ami Paul Smith pour cette année, ils auront encore de meilleures raisons de ne pas s’attarder aux concessions ou aux toilettes, promet Jean-Sébastien Roy, porte-parole officiel du Supermotocross Monster Energy. En fait, Paul a la responsabilité de monter tout ce programme, de la disposition des rampes à l’ordre de présentation des sauts.Il travaillera avec nos sauteurs invités et intégrera au moment opportun notre attraction spéciale, le double backflip de Scott Murray. Je pense que les spectateurs vont grandement apprécier cette nouvelle façon de faire », de conclure le grand champion québécois, aussi directeur technique de l’événement.

Le concours de Freestyle 2010 ramène à Montréal l’as français Charlie Pagès qui était de la partie l’an dernier au Stade olympique. Il se mesurera à l’infatigable Québécois Benoît Milot, de même qu’à trois as américains qui en seront à leur première visite au Stade olympique. Originaire de l’Oregon, Beau Bamburg, réputé pour ses whips uniques est un vétéran qui a participé à de nombreux grands concours internationaux dont régulièrement aux X-Games. Brody Wilson, un jeune originaire du Massachusetts est réputé pour ses extensions que certains qualifient d’inhumaines. Il a concouru cette année sur le circuit européen IFMXF, en plus de participer aux X-Games et au programme de Madrid des X-Fighters. Le dernier invité dont le nom sera dévoilé ultérieurement serait aussi un Américain.

Quant à Scott Murray, originaire du nord du Michigan, il a établi sa réputation dans le monde du Freestyle depuis 2007 alors qu’il réussissait devant un large public rassemblé à Gènes, en Italie, un premier double backflip. Depuis, il s’exécute non pas en concours, mais généralement en démonstration, ses sauts requérant des rampes spéciales afin qu’il puisse se maintenir plus longtemps dans les airs.

Les meilleures places toujours les plus convoitées et l’ensemble des billets pour le Supermotocross Monster Energy, aux prix de 10,00 $, 19,00 $, 29,00 $ et 39,00 $ sont disponibles chez Admission (www.admission.com, 514-790-1245 ou 1-800-361-4597). On peut aussi se procurer des billets chez les marchands de motos participants, aux quatre coins du Québec. Pour apprendre les dernières nouvelles concernant le Supermotocross Monster Energy, on peut visiter en tout temps, le www.montrealmotocross.com.

Outre l’existence des équipes professionnelles locales de la LNH et de la LCF, le Supermotocross Monster Energy constitue la plus ancienne tradition sportive montréalaise. Depuis sa création en 1977, il a été présenté chaque année, sauf une exception en raison de la fermeture temporaire du site. Jusqu’à ce jour, plus de 1,6 millions de spectateurs ont franchi les tourniquets du Stade olympique pour assister aux prouesses des quelques 150 coureurs du Canada, des États-Unis et d’Europe, qui chaque année se rendent à l’invitation des organisateurs.

Événement dont la popularité ne se dément pas au fil des ans, il a pour singulière particularité de rassembler en un même lieu près de 50 000 Québécois, familles et groupes d’amis venus de toutes les régions de la province. Le Supermotocross Monster Energy est sanctionné par le CMRC, une organisation canadienne vouée à la croissance et au développement de la compétition moto hors-route.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent