Immatriculation des motos: il y a un appel à retarder le paiement à la SAAQ

PAR La Presse CanadiennePosted on

Jean-François Rivard, un motocycliste qui n’accepte pas la récente explosion des frais d’immatriculation pour son véhicule, espère convaincre d’autres adeptes de ce mode de transport de retarder leur paiement à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) afin de protester.

M.Rivard convient que de retenir les chèques durant un mois ne fera pas mal à la Société, mais il pense que si tous les motocyclistes se joignent au mouvement, le message pourrait être entendu.

Les hausses des contributions ont été annoncées en 2006 par la SAAQ, mais sont entrées en vigueur le 1er janvier dernier. M.Rivard, qui est propriétaire d’une moto sport, a vu son compte passer de 320 $ à 667 $, et il atteindra 1410 $ en 2010. Cette augmentation est de loin supérieure à celle encaissée par les motocyclistes possédant un modèle dit régulier, qui paieront 627 $ en 2010.

Pour illustrer une analogie, M.Rivard signale que les fumeurs coûtent plus cher au système de santé mais qu’ils ne paient pas davantage.

La porte-parole de la SAAQ, Audrey Chaput, répond que puisque les motocyclistes engendrent plus de dépenses à la suite d’accidents, ils paieront plus, selon le principe d’une compagnie d’assurances.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson lance le modèle Low Rider El Diablo en édition limitée


Harley-Davidson dévoile une nouvelle peinture d’usine personnalisée Apex


BRP propulse l’aventure à un autre niveau pour 2023 avec les gammes Can-Am Spyder et Ryker


Yamaha annonce la mise en marché de la YZ450F et de d’autres modèles


Mitas applique des augmentations de prix dans son portefeuille de produits de pneus pour deux-roues et spécialités


Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques