bb

 

Bella Corsica!

PAR Zabel BourbeauPosted on

L’excitation est à son comble! Marseille. Nous attendons le traversier qui, à l’aurore, nous mènera à Bastia, le port d’entrée du Cap Corse. J’y guiderai et accompagnerai un groupe de huit Québécois et deux Californiens (pilotes et passagères) sur le merveilleux terrain de jeu qu’est la Corse.

La traversée de nuit nous permet de prendre l’apéro sur le pont avant de dire au revoir au continent. C’est dans la bonne humeur que nous faisons un retour sur notre merveilleuse semaine passée en Provence. Après un copieux repas et une bouffée d’air marin, c’est une jolie cabine ergonomique qui fera office de chargeur de batterie : une bonne nuit de sommeil nous attend. Prélude vers un trip de rêve…

Dès mon réveil, je me rends sur le pont afin d’assister au lever du soleil sur la Méditerranée. Les quelques personnes présentes assistent avec moi à ce spectacle grandiose de Dame Nature. Nous en profitons pour capter ce moment magique avec nos appareils photo. Puis, après le petit-déjeuner, sans hésiter nous nous rendons à nos motos! En accostant sur l’Ile de Beauté, nous descendons du traversier et entamons ce périple d’une semaine sur deux roues. Le temps d’un plein d’essence et c’est parti! Pour l’aventure, nous conduisons des BMW et des Honda Goldwing bien équipées de trois valises de rangement.

C’est en longeant la côte que la Corse nous séduit dès les premières minutes. Il faut savoir qu’en Corse, les distances se calculent en temps plutôt qu’en kilomètres… Vu la quantité de courbes, il n’est pas rare de faire 30 kilomètres en une heure de trajet! Avec sa mer turquoise, son ciel d’un bleu azur et la route sinueuse à souhait s’ouvrant devant nous, la Haute-Corse nous dévoile peu à peu ses secrets… Nous nous arrêtons de temps en temps pour admirer une tour génoise ou une plage parfaite. Je regarde mes participants : de beaux sourires et des gens heureux, du bonheur à partager!

Quand on choisit d’aller en Corse, ce n’est pas pour maigrir, croyez-moi! La gastronomie locale, les délicieuses charcuteries et les fromages artisanaux se dégustent très bien avec la Pietra! Cette bière brassée à Furiani en Haute-Corse est fabriquée à base de malt et de farine de châtaignes.

Nous traversons donc le désert des Agriates. Très peu peuplée, cette région contribue à nous faire découvrir la Corse sauvage. Notre première journée sur l’ile nous aura permis de réaliser à quel point sa réputation de beauté est fondée! Et ce n’est qu’un début! Rouler doucement sur la côte en suivant le rythme des courbes, du bonbon pour les yeux et du pur plaisir pour les pilotes et des passagères! Nous rentrons ensuite à l’hôtel sur Corte par une route panoramique où les vaches n’hésitent pas à occuper le bitume devant nous. Il n’est pas rare de croiser cochons, vaches ou chèvres confortablement installés sur la route!

Corte, capitale culturelle et universitaire, est située au centre de l’ile. Très vivante, elle accueille 4000 étudiants pendant la saison scolaire, ce qui double la population locale résidente. Sa superbe citadelle perchée sur la montagne mérite amplement une visite! Lors de notre seule demi-journée pluvieuse de la semaine, nous en avons profité pour nous rendre au musée de Corse et ainsi pouvoir visiter la citadelle.

Le lendemain, direction les calanche di Piana, probablement l’endroit le plus spectaculaire de l’Ile de Beauté! Avec ses parois rocheuses comme déchiquetées par la nature, on a l’impression de rouler au paradis des motocyclistes. L’exaltation est réciproque chez chaque participant. Courbes, courbes et… courbes incitent à la prudence. Un virage parfois aveugle mérite un coup de klaxon afin d’indiquer notre présence!

Vous connaissez peut-être mon amour pour les petites routes sinueuses longeant les cours d’eau et leurs canyons toujours impressionnants? Eh bien en Corse on est choyé ! Gorges, cols et défilés me permettent de vivre pleinement ma passion de motocycliste. La nature sauvage, omniprésente, laisse place au ressourcement. Les forêts olfactives à souhait, les panoramas exceptionnels, le vent doux sur nos visages, le soleil presque toujours présent et la route qui exige toute notre attention, font en sorte que ce voyage devient mémorable.

La région des châtaigneraies nous réserve également des surprises! Particulièrement extrême dans l’étroitesse de ses routes et dans la quantité de courbes prononcées rencontrées, elle nous incite à pousser nos limites et à améliorer notre technique! Cette aventure nous permet de rouler dans des paysages hors du commun et sur des routes très peu fréquentées.

Ensuite, direction Corse du Sud. Le paysage change progressivement… La route empruntée, riche en courbes serrées, nous transporte littéralement. Il faut savoir que cette région est prisée par les touristes : plages divines et villages pittoresques attirent bon nombre de gens en quête de beauté et de repos.

Les Aiguilles de Bavella nous accueillent maintenant par une route, encore une fois, parfaite. Wow! Pour ceux et celles qui ont déjà visité le Dakota du Sud, le relief ici ressemble un peu aux “Needles” dans les Blackhills. Le beau temps, toujours de la partie, nous permet de rouler agréablement à travers ces paysages magnifiques.

Après un lunch dans la baie de Porto Vecchio, direction Bonifacio! Quelle belle ville pittoresque! Construite en partie sur de hautes falaises en bord de mer, elle fait rêver! Riche en histoire, prenez le temps de la visiter.

Après quelques jours de plaisir avec nos motos, il est maintenant temps de se diriger vers Ajaccio, qui nous attend pour une traversée de retour vers Marseille. Des moments inoubliables qui resteront gravés éternellement.

Découvrir la Corse au printemps ou en automne représente les meilleurs choix. En voyageant ainsi hors saison, cela permet de rouler sans trop d’achalandage sur les routes. Beaucoup de motocyclistes ont entendu un jour : « La Corse, c’est le paradis pour la moto!! » Je vous le confirme, c’est vrai…

Page Facebook : Zabel Moto

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



La FMQ lance la minisérie Aventure en moto en toute sécurité


Voici les nouveaux modèles R1 et R1M 2020 de Yamaha


La Harley-Davidson Fat Boy sera disponible en version LEGO


Shot Aerolite Delta


Veste Helite Turtle Airbag


Casque SportModular

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *