Veste Scott All Terrain TP

PAR Marc ParadisPosted on

Chaque hiver, je me pose la même question : « Que vais-je porter cette année? » Ne vous méprenez pas sur mes habitudes de magasinage, je ne suis certainement pas une carte de mode, loin de là, sauf si pour vous, un équipement de motocycliste constitue un habillement de bon gout! Je connaissais la marque Scott par l’entremise de ses lunettes de motocross, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vu des lunettes de la marque dans les magazines ou lors des compétitions auxquelles j’ai assisté. Je suis sûrement en retard dans les nouvelles, mais avant l’hiver dernier, je n’étais pas au courant que cette compagnie produisait  toute une gamme de vêtements hors route, ça va de soi, mais également un vaste choix pour la route et la moto aventure. Désirant tester une veste polyvalente pouvant être portée du début à la fin de la saison, mon choix s’est fixé sur la All Terrain TP qui, comme son nom l’indique, a été développée en tenant compte des aléas de la route, qu’elle soit goudronnée ou non…

D’une confection 50 % polyamide et 50 % polyester, la veste offre une bonne résistance à l’abrasion. Une chute à basse vitesse, gracieuseté du sable printanier, me permit de le constater… Une doublure amovible en triPhase 3 couches la rend étanche. Un bon nombre de poches (6), dont deux étanches, et une interne (elle aussi étanche) permettent de transporter les barres énergisantes et autres denrées loin de la civilisation. Des protections SAS-Tec répondant à la norme EN1621-1 se retrouvent aux coudes et aux épaules, une poche dorsale offre la possibilité d’y insérer un protecteur (en option). Des bandes réfléchissantes viennent s’ajouter au côté sécuritaire de la veste. En usage de tous les jours, la All Terrain a performé à la hauteur de mes attentes. Chaude au printemps, très bien ventilée en été (grâce à ses bouches d’aération avec fermetures magnétiques au niveau des clavicules, pouvant se rabattre en une fraction de seconde. Je qualifierais le niveau de pénétration de l’air – une fois toutes les fermetures Éclair ouvertes (bras, torse et dos) – comparable aux meilleures vestes en Mesh que j’ai pu tester. La seule ombre au tableau, le niveau d’étanchéité baisse drastiquement lorsque la doublure est déposée, laissant entrer l’eau par les nombreuses fermetures Éclair. Visant surtout le marché des amateurs de moto sport aventure, pour qui transporter une doublure dans les sacoches ne constitue pas un problème, ce détail ne devrait pas compromettre l’achat de cette excellente veste qui m’a gardé au chaud pendant toute la durée du dernier Orange Crush!

469,99 $ Distribué par Importations Thibault Ltée

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson annonce le lancement des précommandes de la LiveWire


Poêle à bois portatif Titanium Hexagon


Yamaha présente ses écuries et ses pilotes bLU cRU 2019


Tissot T-Race Jorge Lorenzo 2018 Édition limitée


Hawaii n’autorise pas l’interfile mais…


Ducati : objectif sécurité