Ma moto, mon amie…

PAR Moto JournalPosted on

Samedi matin, congé pour tous.

Pas de travail, pas de ménage, pas de rendez-vous précis.

Je sirote mon café en pensant que nous pourrions bien sortir.

Allons faire une tournée, le soleil est de la partie, partons ma belle!

En ouvrant la porte, le soleil t’enveloppe. Tu es aussi magnifique que la première fois que je t’ai vue.

Comme un amoureux, je te regarde avec mes grands yeux brulants. Je fais le tour à petits pas de tes superbes courbes en laissant glisser une main fouineuse sur ton body époustouflant.

Oups! ne perdons plus de temps, j’ai sorti les clefs et je vais nous conduire sur la route au hasard.

Si tu me laisses les commandes, tu vas sans doute me trouver légèrement bizarre.

Prête?

Je veux te coller et t’éteindre fermement pour ne faire qu’une équipe de nous deux.

Ah! que j’aime quand nous faisons corps à corps!

Ah! que j’aime entendre les doux ronronnements que tu émets à mes oreilles, comme une petite chatte!

Au gré de mes doigts, je varie la vitesse de notre escapade à laquelle tu dis encore oui, oui, oui.

Un petit arrêt à l’ombre pour nous refroidir pendant que nous prenons une gorgée, super.

Puis, à bien y songer, allons rejoindre des amis au piquenique du club de motocyclistes.

Ce n’est pas très loin, et le lac est si beau avec sa plage de sable fin…

Tu es bien chaussée! Tu n’as pas trop chaud! Alors, continuons notre randonnée, je t’aime.

Vroum, vroum, vroum… Ça y est, nous y voilà. Eh bien! regarde ça, ils sont une centaine pour partager cette superbe journée. Ça va être tout un piquenique, une rencontre interclub.

Quoi! Tu veux rester avec tes amies…OK à plus tard, je vais aller boire une bière avec les bikers.

Bel après-midi, il y avait du monde de Hull, Maniwaki, Amos, Malartic, Rouyn-Noranda et autres.

Une centaine ont participé à 2 ou 3 prix de présence, un tirage 50-50, bouffe et baignade.

Plein de gens drôles, sympathiques, intéressants, amicaux. Des présidents, des directeurs, des membres, des amis.

Et toi, tu t’es bien reposée, prête pour le retour!

Moi je pète le feu, jusqu’à la maison je vais te faire sortir la furie qui existe en toi.

Nous partons sous peu, dis au revoir à tes amies Honda, Yamaha, Suzuki, Harley, Kawasaki, Spyder et toutes les autres.

Je t’aime ma belle Yamaha Virago 750 cc… et ce soir je vais te bichonner, te cirer, te choyer, te démoucheter, te parfumer (choisis ton essence). Je t’aime car je sais que je peux compter sur ta fiabilité, ton agilité, ton coup de reins au besoin, et ta capacité à toujours me ramener à bon port.

Je t’aime, ma moto, mon amie, car avec toi, ce n’est sans cesse que pour le plaisir de faire de la route.

Car avec toi je vois plein de nouvelles personnes, plein de nouveaux paysages. Car avec toi, c’est plein de rêves qui se réalisent merveilleusement, et je n’ai pas fini d’en faire.

Demain, c’est dimanche et les météorologues annoncent encore du beau temps… Hum…

Michel « Kid Kodak » Despaties,

Mont-Laurier

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?


Le Super Dirt Track à l’hippodrome de Trois-Rivières


Le scooter Honda Giorno légendaire d’inspiration européenne fait son retour au Canada


Honda célèbre ses 50 ans de motocross avec la CRF450R 2023