La moto réduit le stress et améliore la concentration

PAR Moto JournalPosted on

Tous les motocyclistes vous le diront : la pratique de la moto rend heureux. Pourquoi et comment? Une étude menée par Semel Institute for Neuroscience and Human Behavior vient de confirmer les nombreux effets de la moto sur la santé psychologique et physique. Ainsi, trois chercheurs de ce groupe rattaché à l’université UCLA ont mesuré des éléments comme l’activité cérébrale, la sécrétion d’hormones, le pouls et le taux d’adrénaline chez les motocyclistes.

Pour y parvenir, ils ont relié 50 d’entre eux à autant d’électroencéphalogrammes mobiles durant différents moments: quand les participants conduisaient une voiture, avant et après une randonnée en moto, puis au repos. Les chercheurs ont pu constater qu’une balade en moto a réduit le stress des pilotes de 28 % et qu’elle a fait monter leurs battements du cœur de 11 %.

En plus, elle a accru leur résistance à la distraction, leur état d’alerte et leur niveau d’adrénaline. De plus, on y a relevé que la moto augmente les paramètres de concentration sensorielle tout en diminuant les niveaux relatifs de cortisol, un marqueur hormonal du stress. De tels résultats sont généralement associés à un exercice léger.

« Cette enquête confirme ce que les motocyclistes observent immanquablement, estime Bianca Kennedy, directrice du Salon de la moto de Montréal. Les sensations et le bien-être général qu’ils ressentent sur leur moto sont des phénomènes qu’ils recherchent dans une telle activité. »

Faits saillants de l’étude:

• La pratique de la moto a réduit de 28 % les biomarqueurs hormonaux du stress.

• Elle a augmenté en moyenne la fréquence cardiaque des participants de 11 % et leur niveau d’adrénaline de 27 % après une simple randonnée de 20 minutes.

• Elle a accru la concentration sensorielle par rapport à la conduite automobile.

• Les changements dans l’activité cérébrale des participants pendant la conduite suggèrent une amélioration de la vigilance semblable à celle liée à la consommation d’une tasse de café.

Des bienfaits qui se confirment encore

Ces données corroborent celles d’une étude de deux mois réalisée en 2013 par des chercheurs de l’Université de Tokyo auprès de motocyclistes et de non-motocyclistes de 40 à 50 ans. Elle avait prouvé que de recourir chaque jour à sa moto pour se rendre au travail améliorait le fonctionnement cognitif. Par exemple, le pointage des pilotes avait augmenté de 50 % quand ils devaient réciter des numéros à rebours. En contrepartie, la performance des non-motocyclistes, elle, avait légèrement décliné.

On y avait également découvert que de telles améliorations disparaissaient si l’utilisation courante de la moto cessait. Les chercheurs ont conclu que la moto entraînait un impact positif sur la santé mentale en gardant l’esprit en éveil, en aidant l’humeur et en réduisant le stress.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Le Salon de la moto de Montréal a attiré près de 33 000 personnes


Harley-Davidson présente la nouvelle Softail Standard


KTM annonce le 4e KTM ADVENTURE Rally Canada


La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes


Le Salon de la moto de Québec a attiré 14 000 passionnés


La moto réduit le stress et améliore la concentration

4 thoughts on “La moto réduit le stress et améliore la concentration

  1. Avec le coronavirus pas de balade à moto, le stress va être à sont plus haut lorsque la température et les conditions routière vont nous permettre de nous
    Promener.

Répondre à Jean sabourin Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *