La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes

PAR Moto JournalPosted on

Dans le but d’améliorer la sécurité routière chez les motocyclistes, la SAAQ et les membres du comité d’experts sur la sécurité des motocyclistes ont dévoilé un rapport contenant 14 recommandations que se sont engagés à mettre en œuvre la SAAQ, ses partenaires et les principaux acteurs du milieu de la moto.

Les travaux ont porté dans un premier temps sur l’analyse des circonstances entourant le décès de 189 motocyclistes impliqués dans 182 accidents survenus entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

Parmi les 14 recommandations, notons :

  • l’application de nouvelles règles d’accès à la conduite d’une motocyclette
  • l’imposition de la règle du zéro alcool pour tous les apprentis motocyclistes, comme c’est le cas pour la conduite d’un véhicule de promenade
  • la poursuite de la sensibilisation des autres usagers de la route à la présence des motocyclistes
  • le déploiement d’actions de sensibilisation s’adressant aux motocyclistes qui porteront sur les principales causes des accidents et le recours à des porte-paroles crédibles et influents pour souligner les bonnes pratiques et les bons comportements motocyclistes
  • la poursuite de la veille sur les nouvelles technologies pouvant améliorer la sécurité des motocyclistes

« Les statistiques du bilan routier concernant les motocyclistes sont préoccupantes. Ces derniers sont surreprésentés. Il me paraît donc incontournable d’agir rapidement. C’est pour cette raison que j’ai demandé à la Société de me proposer des mesures qui permettront au gouvernement d’améliorer la sécurité des motocyclistes sur la route. Les nouvelles mesures que nous mettrons en place s’inscrivent directement dans cette volonté. », explique François Bonnardel, ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de l’Estrie.

Faits saillants :

Principaux constats de l’analyse des accidents mortels

  • Sur les 182 accidents, 48,9 % impliquaient un seul véhicule, soit la moto.
  • Les motos à risque sont largement surreprésentées (25,3 % des motos impliquées dans les accidents mortels, alors qu’elles ne représentent que 4,5 % du parc de motos).
  • 37,9 % des conducteurs de moto possédaient depuis moins de 5 ans un permis comportant une classe qui autorise la conduite d’une moto.
  • 57,9 % des propriétaires de moto impliqués dans un accident possédaient leur moto depuis moins de 2 ans.
  • 66,7 % des conducteurs avaient commis au moins une infraction entraînant l’inscription de points d’inaptitude à leur dossier de conduite au cours des 10 ans précédant leur accident.
  • Les causes ayant été le plus fréquemment citées par les policiers comme principales causes probables des accidents sont la vitesse (32,9 %), l’omission de céder le passage (12,6 %) et la distraction ou l’inattention (9,6 %).
Pour consulter le rapport :

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Le Salon de la moto de Montréal a attiré près de 33 000 personnes


Harley-Davidson présente la nouvelle Softail Standard


KTM annonce le 4e KTM ADVENTURE Rally Canada


La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes


Le Salon de la moto de Québec a attiré 14 000 passionnés


La moto réduit le stress et améliore la concentration

19 thoughts on “La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes

  1. Si le gouvernement prendrait un peu de l’argent de nos plaques pour les réparations des routes sa aidera beaucoup.

  2. la condition des routes demande trop d attention de la part des motos ce qui nous distrait et nous rend moins attentif a la circulation ( vraiment dangereux )

  3. la priorité pour notre gouvernement sur la sécurité de nos routes devra passer par un meilleur entretien du réseau routier pitoyable et dangereux pour les motocyclistes et autres usagers *avant* la construction d,un 3e lien à Québec et même *avant* la construction d’un centre sportif dans la MRC des Laurentides…. les priorités ont un ordre de priorités!

    1. Moi je suis chanceux étant proche de l’Ontario je roule principalement dans cette province, car les routes sont tellement plus belles qu’au Québec. Le jour et la nuit comme différence.

  4. Les routes au Québec sont tellement délabrées et peu entretenues qui ça nous fait honte à tous, surtout avec les frais de plaques que la SAAQ perçoit et les taxes payées au gouvernement.
    J’aimerai connaitre les statistiques des accidents causés par les pertes de contrôles et d’attention dus à l’état pourri des routes. Il y a même des nid de poules sur l’autoroute!!!

  5. Avec toutes les raisons énumérées dans les constats il est clair qu un motocycliste de longue date et propriétaire depuis longtemps devrait payer beaucoup moins qu un débutant, donc les frais devrait varier selon l experience globale , c est le gros bon sens, allo fonctionnaires réveillé vous✌

  6. Il est certain que si le réseau routier était dans un meilleur état les accidents de toutes sortes seraient certainement réduits.

  7. l`année 2019 a été une année record de manque de réfection routier
    juste a st-hyacinthe sur une distance de 5 km, durant l`été plus de 4 accidents due aux conditions dégradées de la route, sur l`autoroute jean lessage
    la saaq nous mets en ganger et nous demandent d`être vigilants

  8. Bonjourj aimerais savoir si ce commite d expert combien d entre eux font de la moto car assis derriere un bureau et assis sur une moto il y as un monde

    Gilles Sauve

  9. Le réseaux routier est fait pour les auto , camion, il n a pas été conçue pour les motos, vélos.
    Exemple: les fissures sur la chaussée qui est remplit par un genre de goudron et qui est très glissant pour les motos et vélos. Les traverses pour les piétons dans un giratoire est très glissant quand il pleut.
    Tous cela n`a pas été analysé par une personne qui possède une moto.

  10. Cause majeure de plusieurs incident, nous sommes a l’ère des Pierrafeu , même crû voir un chapeau chinois sortir d’un nid de poule.
    Les mesures de la SAAQ n’apporteront rien mise a part de nous facturer encore et encore, triste constat par contre des victimes de la route mais je dois vous avouer que nos chers TEXTEUX n’aide pas la cause , on devrait légiférer sérieusement a ce titre au même niveau que la boisson au volant..Voila bonne saison a tous.

  11. Personnellement je me suis remis à la moto depuis 4 ans.. mon expérience sur la route est différent a ce que j’avais connu il y a 30 ans… dans ce temps là… la seul distraction était la radio… pas de cellulaire et sms… oui l’état des routes est exécrable au Québec… je demeure dans region de Vaudreuil et je prend souvent des trajectoires vers l’Ontario qui possède de meilleurs état de route… ma pire expérience fut l’été passé sur la 15 sud près de Mirabel sortie 31… une méchante fissure presque 2 po de largeur… tellement que je croyais avoir endommagé mes roues… je crois qu’un fonctionnaire motard serait un bon porte parole pour les motards du Québec…

  12. En Europe aussi l’administration prétend qu’ameliorer les statistiques des accidents de moto passe par eux alors qu’en creusant un peu on se rend compte que nous ne sommes responsables que dans 1/3 des cas.
    C’est sûr qu’en décourageant le nombre de pratiquants on réduit le nombre de victimes potentielles :s

  13. Commencez par réparer les routes et demandez à quelqu’un , à la SAAQ, de conduire une moto, il aura une meilleure compréhension

  14. Tout les motocyclistes devrais inonder de message a tout les jours le ministère des transports sur l’état des routes qu’il utilise et ne pas oublier le ministère de la sécuritée civile pour leurs dire quil mettent nos vies en danger

  15. Effectivement la chaussée est souvent dangereuse, cailloux,sables, crevasses. Mais il y a malheureusement des ticounes comme les deux motocyclistes qui nous ont dépassé l’un à gauche et l’autre à droite alors que moi et mon chum on roulait chacun sur notre 🏍️. Donc voyez vous le tableau,on s’est retrouvés 4 motos toutes très proches dans le même corridor.

Répondre à GEORGES PARIS Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *