Sécurité

26 mai 2017

Une saison de moto, ça se prépare

Envoyer à un ami

fermer

* champs obligatoires

En attendant que la saison débute, profitez-en pour faire les vérifications et l’entretien sur votre moto et sur votre équipement de protection. Vous commencerez ainsi la saison l’esprit tranquille et en toute sécurité.

Pour vous préparer
Vérifiez les points suivants :

  • pneus (gonflement, bande de roulement, état général);
  • roues (jantes, fissures, déformation);
  • freins (fuites d’huile, niveau de liquide, jeu, fonctionnement du levier et de la pédale);
  • indicateurs et témoins (fonctionnement);
  • levier de débrayage et poignée des gaz (fonctionnement en souplesse, réglage, s’assurer que la manette revient à sa position initiale dès son relâchement);
  • câbles et gaines des commandes et des compteurs (signes d’endommagement);
  • phares et feux (position, fonctionnement, propreté);
  • klaxon (fonctionnement);
  • rétroviseurs (réglage, état général);
  • boulons et écrous (présence, serrage au besoin) (dans le manuel de votre moto, vous trouverez des indications sur le couple de serrage des boulons et écrous qui doivent être vérifiés périodiquement);
  • essence, huile et liquide de refroidissement (niveau, fuites);
  • joint d’étanchéité des fourches;
  • colonne de direction (vérifiez s’il y a un jeu en faisant un léger mouvement avant-arrière en serrant le frein avant);
  • pare-brise (transparence, jaunissement, égratignures qui peuvent affecter votre vision);
  • fixation des équipements qui ont été ajoutés (sacoches, dossier, valise, pare-brise, repose-pieds, attache-remorques, phares auxiliaires, antennes, etc.);
  • tension et état de la chaîne ou de la courroie de transmission et son mécanisme de tensionnement;
  • recouvrement antidérapant des repose-pieds.

Faites un entretien périodique
Vérifiez ou remplacez les éléments suivants :

Huile à moteur

  • Vérifiez le niveau.
  • Vidangez au besoin.

Filtre à l’huile

  • Remplacez en même temps que l’huile à moteur.

Filtre à air

  • Nettoyez ou remplacez.

Liquide de refroidissement

  • Vérifiez le niveau et les fuites.
  • Vidangez au besoin.

Carburateur

  • Vérifiez et ajustez.

Réservoir à essence, robinet et durites

  • Vérifiez et nettoyez.

Bougies

  • Nettoyez et changez si nécessaire.

Freins

  • Vérifiez le fonctionnement, le niveau et les fuites de liquide.
  • Vérifiez l’indicateur d’usure des plaquettes de frein.

Embrayage | selon le cas :

  • Réglez le jeu du câble.

ou

  • Vérifiez le niveau du liquide.

Fourche avant

  • Réglez la force d’amortissement (si elle est disponible).
  • Vérifiez le fonctionnement et les fuites d’huile.

Amortisseur arrière

  • Réglez.
  • Vérifiez le fonctionnement et les fuites d’huile.

Roues

  • Vérifiez les rayons et les jantes.

Chaîne

  • Vérifiez l’alignement, la lubrification et la tension.
  • Nettoyez et lubrifiez avec le lubrifiant approprié (se référer au manuel du propriétaire).

Courroie

  • Vérifiez l’alignement et la tension.

Arbre de transmission

  • Vérifiez les fuites d’huile.
  • Vidangez au besoin.

Béquille latérale

  • Vérifiez son fonctionnement et le ressort.
  • Lubrifiez au besoin.

Certains signes avertisseurs, comme des bruits, des vibrations, des ratés, un manque de puissance du moteur ou des fuites d’huile témoignent d’une défectuosité. Vous devez en trouver la source et faire les réparations qui s’imposent.

Pour être plus visible
Profitez aussi de la période de remisage pour ajouter des accessoires qui vous rendront davantage visible sur la route. En plus des phares (projecteurs) obligatoires, ajoutez des phares auxiliaires ou des feux d’appoint. Installez-les :

  • près des rétroviseurs;
  • dans le bas de la fourche, pour donner l’impression que la moto est plus imposante.

Pour être encore plus visible, installez un modulateur de phare à intensité variable au faisceau de croisement ou au faisceau de route de la moto, ou aux deux. Assurez-vous qu’il respecte les normes de Transports Canada.

Pour être bien protégé
Assurez-vous que votre casque et vos vêtements de protection tiendront la route tout l’été.

Vérifiez soigneusement leur état et renouvelez-les au besoin.

Le casque protecteur

  • Un casque a une durée de vie limitée. De plus, même s’il est récent, il peut avoir subi un choc et être endommagé, même si cela ne se voit pas. Dans ce cas, vous devrez le remplacer.
  • Vérifiez la solidité de la mentonnière et assurez-vous que les coutures qui les fixent à la coquille sont toujours solides.
  • Vérifiez l’état des rembourrures intérieures et remplacez-les au besoin.
  • Vérifiez l’état de la visière. Elle ne doit pas perturber la visibilité, sinon elle doit être remplacée.

Les vêtements de protection

  • Vérifiez toutes les coutures (internes autant qu’externes).
  • Vérifiez l’état de vos vêtements (veste, pantalon ou autre) : vous pourriez trouver une ou de légères coupures qui, si elles ne sont pas rapidement réparées, pourraient s’agrandir, devenir de grandes déchirures et affaiblir le vêtement à la longue.
  • Vérifiez que les fermetures éclair glissent facilement.
  • Vérifiez que la semelle de vos bottes offre encore une bonne adhérence. Une semelle usée et glissante peut mener à des chutes au moment de mettre le pied au sol.

Entretien général
Comme de nombreux types de matériaux peuvent entrer dans la composition de l’équipement de moto (cuir, Kevlar, Gore-Tex, etc.), il est conseillé de consulter le guide d’entretien du fabricant pour le remplacement, le nettoyage et les différents soins à apporter à votre équipement.

Pour plus d’information
www.saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/moto

Source : Société de l’assurance automobile du Québec