Nouveaux modèles

9 janvier 2015

Intermot: les modèles 2015

Kawasaki Ninja H2R

Envoyer à un ami

fermer

* champs obligatoires

Aprilia : une Caponord version garnotte!
En 2014, la version Travel Pack, orientée vers le tourisme sur bitume, prenait nos routes d’assaut. Pour 2015, la firme de Noale nous dévoile sa version extrême, la Rally. Les principales différences : jantes à rayons (19 pouces à l’avant), protecteur de carénage et de carter, pare-brise plus massif, valises avec couvercles en aluminium, réservoir de 24 litres et phares d’appoint à LED. Les suspensions ADD (Aprilia Dynamic Damping) sont aussi au rendez-vous. Reste à voir si elle sera disponible au Canada.

BMW : retour de la RS Boxer…
Le suffixe RS chez BMW signifie sport-tourisme. Absente depuis quelques années, une version propulsée par le moteur Boxer refait son apparition cette année, la R1200RS. Le moteur de 1170cc à refroidissement mixte déjà présent dans les autres modèles de la marque fait son entrée dans ce créneau. La suspension Telelever est troquée pour une fourche conventionnelle inversée. Une version R (dénudée) retrouve les mêmes éléments, carénage ¾ en moins.

Ducati Scrambler : une autre façon d’avoir l’air cool en Ducati!
Le nom Scrambler ne sera plus l’apanage de Triumph, Ducati ayant présenté une moto dont non seulement le nom est semblable, mais aussi le style. Il s’agit en fait d’un retour aux sources, car notons-le, il y eut, de 1962 à 1974, des Scrambler bolognais mus par des monocylindres de 250 et 450cc… Au cœur de ces Scrambler contemporains (il y aura en effet quatre versions de disponibles : Classic, Full Throttle, Urban Enduro et Scrambler Icon), nous retrouvons le bon vieux bicylindre à 90 degrés refroidi par air de 803cc (motorisation de la défunte Monster 796) développant 75 chevaux. 

Kawasaki : un teaser qui n’en finit plus! 
Qui n’a pas suivi le dévoilement au compte-goutte de la H2R, ce nouveau concept du Team Green? Les paris allaient bon train… Compresseur? Turbo-compresseur? Quatre cylindres ou six? Et pourquoi pas un deux-temps? Finalement, le voile s’est levé et ce fut tout un choc! 300 chevaux produits par ce 4 cylindres équipé d’un compresseur qui sera toutefois destiné à un usage en piste seulement. La version routière (on parle de 200 ch) sera dévoilée au Salon EICMA de Milan en novembre. 

Versys 650 et 1000 : chirurgie plastique réussie!
Parfois, les chiffres de vente d’un modèle peuvent se voir influencés par certains éléments cosmétiques compromettant son look. Il semblerait qu’un petit quelque chose agaçait dans la génétique des Versys. En 2015, Kawasaki nous offre donc une refonte frontale inspirée du look des sportives de la marque, ce qui aidera sûrement à attirer des adeptes des routières d’aventure typées asphalte. 

KTM : lance-garnotte!
La marque autrichienne, n’optant que rarement pour la dentelle, a dévoilé une version encore plus « méchante » de sa déjà puissante Adventure : la Super Adventure! Mue par le même moulin (quelque peu adoucie tout de même) 1290 que la Super Duke, ce seront 160 chevaux qui prendront d’assaut les trails… Pour ajouter au confort en hors route, KTM innove avec une aide au démarrage en côte, une sorte d’antirecul électronique. Viennent s’ajouter aux équipements déjà complets de la 1190 : un réservoir de 30 litres, une nouvelle bulle offrant plus de protection et ajustable d’une main, et des phares d’appoint LED. 

Suzuki : la fin des années de vache maigre? 
On le souhaite, car ce n’est pas seulement de nouvelles couleurs qui sont à l’affiche, mais bien de tout nouveaux modèles. Les GSX-S et F mus par une version dérivée de la motorisation de la GSX-R 1000 de précédente génération (2005-2008) devraient suffire à en contenter plusieurs. Cadre et bras oscillant en aluminium, fourche inversée Kayaba, 3 modes d’antipatinage, freins ABS. La version F se distingue par son carénage et s`attaquera au marché des 1000cc sportivo-GT jusque-là la chasse gardée des FZ1 et Ninja 1000.

V-Strom XT : Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle association Suzuki Yamaha, mais bien de la V-Strom version Grande Aventure. Elle est équipée de l’ABS, de roues à rayons avec pneus sans chambre à air, d’un ensemble de protections incluant un sabot-moteur, une selle et un déflecteur revus. Le tout complété par une vaste gamme d’accessoires au catalogue. 

GSX-S750: Absent dans ce segment de marché de ce côté-ci de l’Atlantique, Suzuki n’y va pas de main morte pour son entrée dans le segment des motos dénudées de 750cc. Basée sur la motorisation de l’éternelle GSX-R 750, la GSX-S permettra à Suzuki d’affronter les autres manufacturiers avec une référence en termes de moteur. Bien sûr, celui-ci est calibré pour bonifier son usage sur route.

Zero : Pas de nouveaux modèles chez le constructeur californien, mais des plus-values très intéressantes… Les principales critiques côté freins, suspensions et pneus devraient être chose du passé, enfin! Les modèles 2015 seront en effet équipés de freins ABS spécialement conçus pour eux par Bosch. Les suspensions seront des composantes Showa et les pneumatiques proviendront de chez Pirelli, que de bonnes références! En prime, un 10 % additionnel d’autonomie s’ajoute grâce à la reconfiguration des cellules internes des batteries.