La philosophie derrière les motos Husqvarna

PAR Éric MénardPosted on

Paolo Carrubba est chef des relations médias et relations publiques pour Husqvarna Motorcycles. Éric Ménard s’est entretenu avec lui lors du lancement de la gamme enduro 2017 de Husqvarna en juillet dernier.

Éric : Paolo, ça vous prend combien de temps pour organiser un lancement comme celui-ci?
Paolo : Ça nous prend environ un an de travail. Tout a commencé avec la localisation du lieu. Nous devions trouver un endroit où les obligations logistiques sont rencontrées. Nous devons avoir accès à des hôtels de bonne capacité pour recevoir nos groupes de journalistes. Comme ceux-ci viennent de partout dans le monde, il nous faut aussi un aéroport pas très loin. Ensuite, il nous faut aussi les facilités pour rouler nos 37 motos en même temps dans un tracé offrant tout ce que l’on peut retrouver dans une utilisation enduro.

Ici, à Jönköping, nous avons tout ça : le sentier en forêt, un circuit motocross classique et nous avons ajouté une section spéciale test que l’on retrouve dans les courses d‘enduro. Nous avons donc ce qu’il faut pour démontrer les capacités de nos motos pour les courses, mais aussi dans des conditions de randonnées du dimanche entre amis. Je crois que nous avons trouvé ici pas mal tout ce que les enduristes recherchent.

Vous semblez avoir beaucoup travaillé sur la légèreté et la maniabilité des nouveaux modèles.
Il y a trois aspects qui ont totalement changé sur nos motos en 2017 : le poids, les dimensions et le contrôle de la traction. Le poids et les dimensions vont bien sûr de pair. Pour réussir à réduire les spécifications dans ces deux aspects de nos motos, on a travaillé sur les châssis et les cadres ainsi que dans nos moteurs.

Oui, les gens n’ont pas idée à quel point les ingénieurs travaillent fort pour réduire les moteurs.
Si on pense que sur le 450, on a sauvé 6 kilos, c’est beaucoup!

Effectivement, car on s’entend que les modèles 2016 n’étaient pas des enclumes. Vous faites comment pour réduire… des alliages, de plus petites pièces?
C’est beaucoup de travail dans tous les aspects de la moto. On a utilisé entre autres un nouveau carter moteur et un nouveau processus de fusion qui nous ont permis d’avoir des plus petits carters et on a aussi travaillé sur la tête de moteur, les cylindres, etc.

Est-ce que ça fait vendre plus de motos, car elles sont plus faciles à piloter?
Normalement, oui. Plus les motos sont performantes et faciles à piloter, plus ça aide à les vendre. Il faut aussi dire que Husqvarna garde l’esprit des fondateurs qui étaient des pionniers. L’esprit, c’est d’essayer de trouver évidemment des nouveaux produits, mais aussi de nouvelles solutions, de nouvelles idées. Comme le cadre arrière avec de la fibre de carbone pour alléger le haut de la moto, le contrôle de la traction sur tous les modèles, etc. Ce sont des choses comme ça qui nous différencient.

La personnalité du peuple qui produit les motos se retrouve souvent dans les motos. Est-ce que l’esprit suédois se retrouve dans les Husqvarna?
On essaie de mettre l’esprit des Suédois dans tous les aspects de la moto : le design suédois est minimaliste, simple. On ne retrouve pas de choses non nécessaires dans les motos. On cherche la pureté des lignes. Nos motos sont évoluées, mais aussi simples, pratiques et fonctionnelles, et ce, dans toute notre gamme.

Vous semblez avoir une équipe vraiment internationale, n’est-ce pas?
Haha, oui c’est vrai. Je suis italien, le chef de produit est sud-africain, nous avons plusieurs ingénieurs allemands et autrichiens et plusieurs designers sont bien sûr suédois. C’est un gros bénéfice pour une compagnie d’avoir des gens de tous les horizons. Aussi, plusieurs membres de l’équipe, comme moi par exemple, pratiquent la moto régulièrement.

Notre marché nord-américain est-il important pour vous?
Le marché nord-américain est tout simplement le premier marché pour notre compagnie. C’est environ 30% de notre chiffre d’affaires. On parle beaucoup avec nos collègues des États-Unis et du Canada et je crois que l’on peut dire que notre marque est encore bien connue chez vous. Notre histoire est longue et les amateurs nous connaissent.

Ensuite, c’est le marché allemand qui consomme le plus nos motos. Il est suivi de près par la France et l’Italie qui sont quasi à parts égales.

Est-ce que tous ces riders vous demandent les mêmes caractéristiques dans vos motos ou est-ce que les Allemands veulent un autre genre de motos que les Canadiens?
Je dirais que le consommateur est pas mal semblable partout sur la planète. À quelques petites différences près, il recherche la performance et l’agrément de conduite.

Sur notre page Facebook, un lecteur me demandait récemment la différence entre une KTM et une Husqvarna. Qu’est-ce que vous en pensez?
Même si nous faisons partie du même grand groupe, nos motos sont différentes. On utilise bien sûr des synergies comme dans la création des moteurs et des cadres, mais en général, elles sont très différentes. C’est aussi beaucoup dans l’esprit derrière les motos. La sensation quand on roule sur une Husqvarna n’est pas du tout la même que sur une KTM. Juste la suspension arrière que nous offrons avec le système de suspension à biellette, seulement ça, ça donne une sensation différente.

Ce sont des motos pour les gens qui ont beaucoup d’expérience, mais qui recherchent surtout une sensation différente dans le châssis et le moteur?
Oui, si on regarde juste dans nos enduros, le cadre arrière et le boîtier d’admission d’air dans le cadre arrière te donnent une sensation différente. On a aussi une liste de composantes standards qui diffèrent beaucoup de KTM, comme le contrôle de traction standard, le ventilateur pour le radiateur et plusieurs autres comme la précharge dans la fourche. C’est différent. Nous sommes une marque premium et on offre des produits en conséquence.

Pourquoi nous avez-vous invités ici en Suède plutôt qu’ailleurs dans le monde où vous auriez pu retrouver les mêmes conditions?
Notre nouvelle génération de motos, c’est une étape importante pour la marque et c’est pour ça qu’on a pensé faire ça ici où la marque est née et vous faire visiter le musée d’Husqvarna. On voulait vous amener ici pour vous donner un portrait très détaillé et juste de la marque qu’est Husqvarna et qui existe depuis 1689. Nous voulions surtout illustrer le fait que notre compagnie a eu plusieurs vies et a fait plusieurs innovations dans toutes sortes de domaines.

Dans le musée, on a pu constater qu’en plus d’avoir une riche histoire dans le monde de la moto avec des modèles pour le Dakar, les courses motocross et enduro ainsi que des modèles militaires, on a aussi fait plein d’autres choses auparavant pour s’adapter en tant que compagnie à une économie nationale et internationale qui a bien changé depuis les débuts de la production de nos motos en 1903. Tous ces produits et prototypes illustrent bien l’esprit novateur et inventif du géant suédois.

NOUVELLES ET ACTUALITÉS
Harley-Davidson annonce les caractéristiques complètes de la LiveWire

LAS VEGAS, le 7 janvier 2019 –... Suite

Yamaha apporte la technologie d’inclinaison multiroue avant au Canada avec la NIKEN GT 2019

Les enthousiastes de la motocyclette canadiens... Suite

Yamaha annonce le retour de la série MT, la Tracer 900 et plus encore!

Le 28 septembre 2018 (Toronto, ON) – Yamaha... Suite

HUSQVARNA MOTORCYCLES DÉVOILE SA GAMME DE MOTOS HORS ROUTE ET DOUBLE USAGE 2019

LES MOTOS HORS ROUTE ET DOUBLE USAGE... Suite

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Jess Pettis débute 2019 avec une performance incroyable au A1


Harley-Davidson annonce les caractéristiques complètes de la LiveWire


Harley-Davidson® dévoile davantage de détails concernant la LiveWire™ 2019 à l’occasion de l’événement EICMA


Yamaha apporte la technologie d’inclinaison multiroue avant au Canada avec la NIKEN GT 2019


Yamaha annonce le retour de la série MT, la Tracer 900 et plus encore!


Yamaha présente la nouvelle WR450F 2019