Bottes Forma Terrain TX Enduro

PAR Marc ParadisPosted on

Je sais, porter des bottes d’Enduro haut de gamme peut sembler excessif lorsqu’on ne roule que quelques fois par saison comme je le fais. J’adorais mes Forma Adventure que je portais depuis 2009. Je les trouvais souples, légères, confortables et offrant une bonne protection. Elles étaient idéales du temps où je roulais mollo ma vieille XL avec mes fils. Leur conception (en fait, elles visent la clientèle des amateurs de VTT) n’était pas tout à fait adaptée aux rudes conditions des Enduro. Ayant tous changé de montures pour des plus puissantes, je devais moi aussi mettre à niveau mon équipement et en particulier mes bottes.

Avec la Terrain TX Enduro, j’obtiens toutes les qualités de la populaire botte de motocross avec, en plus, une semelle Extra-Grip spéciale Enduro en caoutchouc. Dotée de crampons dignes de bottes hivernales, la traction ne m’a jamais manqué lorsque vint le temps de pousser ma machine lors d’un faux pas hors-piste… Fait à noter : après une saison sur ma WR250 dont les repose-pieds pourraient être qualifiés d’agressifs, rien ne leur paraît (à titre comparatif, la semelle souple de mes Adventure fut broyée en un été). Pour des bottes de moto comme pour des patins, la période de « cassage » est souvent appréhendée, et ce, avec raison. Personne n’aime avoir à souffrir pour mettre à sa main, ou plutôt à son pied dans ce cas-ci, une pièce d’équipement. En jouant avec les ajustements des quatre boucles en aluminium, je réussis à trouver le juste milieu entre confort et support.

Côté protection, de bonnes vieilles pointes (remplaçables) en acier inoxydable protègent les orteils. Je les ai testées sur quelques souches et rochers sans dommages (ni à la botte ni au pied). Des protections en plastique moulé injecté se chargent de couvrir les tibias, mollets et talons. L’épaisseur de la partie avant des bottes de motocross vient quelques fois gêner les gars de route comme moi, habitués à se glisser facilement le pied sous le sélecteur. La TX Enduro offre un bon compromis, n’étant pas aussi épaisse que certains modèles de la compétition.

Côté intérieur, le confort est assuré par la semelle amovible de propreté antibactérienne remplaçable avec A.P.S. (Air Pump System). Sa forme demeure stable (elle n’a pas tendance à se rouler comme un relevé de caisse) même si on l’enlève et le remet en place à chaque sortie. 

Avec la possibilité d’intégrer un chausson amovible en Drytex étanche et respirant (en option), ça rend la TX Enduro étanche et plus chaude lors des sorties de début et de fin de saison (un trou de gadoue au printemps avec une botte qui n’est pas étanche, ça refroidit les ardeurs!). Il suffit de les glisser à la place de la semelle d’origine. 

Pour mieux me remémorer le feeling des Terrain TX Enduro, j’en porte une présentement et une pantoufle Arnold Palmer dans l’autre pied. Ne me demandez pas dans laquelle je me trouve le plus confortable, vous pourriez faire de la peine à Arnold…

Tailles 39 à 49 (6 à 14 en tailles nord-américaines)

Disponibles en noir seulement. Conçues en Italie et fabriquées en Roumanie.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson annonce le lancement des précommandes de la LiveWire


Poêle à bois portatif Titanium Hexagon


Yamaha présente ses écuries et ses pilotes bLU cRU 2019


Tissot T-Race Jorge Lorenzo 2018 Édition limitée


Hawaii n’autorise pas l’interfile mais…


Ducati : objectif sécurité