Risk Racing Lock-n-load

PAR Marc ParadisPosted on

Transporter une moto hors route pour se rendre à la piste demande une certaine logistique. Il faut des ancrages, des attaches et parfois même des cales de roue, ce qui requiert une remorque de plus grand format lorsqu’on désire transporter plus d’une moto. Je me suis cassé la tête au printemps dernier à savoir comment j’allais faire pour attacher solidement nos trois montures dans la remorque. Les deux premières pouvant se fixer traditionnellement sans problème, la troisième venait en conflit avec les attaches (tie-downs) des deux autres. Je me mis donc à la recherche d’une solution sur le web par un frais samedi soir de mars… Comment faire tenir une moto sans les fameuses attaches dignes d’un grand chapiteau de cirque? La solution m’apparut comme par magie (tant qu’à parler de cirque!) sous la forme du Lock-n-load de Risk Racing. Il fallait juste y penser… Une paire de mâchoires qui vient littéralement mordre les repose-pieds et du même coup arrimer la moto solidement à la remorque, c’est tout! L’ensemble comprend deux plaques de montage qui demeurent fixées au plancher de la remorque (ou de la camionnette), quatre boulons dévissables sans outils et bien sûr le dispositif en tant que tel. Facile d’installation (environ 10 minutes pour fixer les plaques d’ancrage qui offrent chacune un ancrage en D permettant d’y fixer un bidon d’essence par exemple) et tout aussi facile à l’usage, ce système de rétention simplifie de beaucoup la corvée d’arrimage. Lors de ma première sortie, je dois dire que je regardais plus souvent dans mes rétroviseurs, mais j’avoue que le Lock-n-load m’a finalement rassuré. Il faut dire que les chevilles de sûreté complémentent le mécanisme de retenue, empêchant les ressorts de se relâcher malencontreusement. Comment procède-t-on pour arrimer la moto? Très simple en théorie, mais dans mon cas en particulier, un peu plus compliqué, je m’explique. Les mâchoires, pour bien mordre et s’enclencher définitivement, doivent être alignées perpendiculairement avec les repose-pieds. Étant du genre à aligner les cadres tout croche, j’ai beaucoup de mal à placer ma moto parfaitement droite, ce qui entraine un peu de délais dans la procédure d’arrimage. Heureusement, mon fils aîné a davantage le compas dans l’œil que son paternel! Une fois la moto bien alignée, il ne reste qu’à exercer une pression avec la botte pour enclencher le mécanisme. Pour libérer la moto, il suffit de dévisser la molette rouge (qui une fois vissée permet de barrer le mécanisme) et d’encore une fois exercer une pression, cette fois-ci pour faire relâcher l’emprise de la mâchoire sur le repose-pieds. J’allais oublier qu’en utilisant le Lock-n-load, vous n’exercez pas de pression indue sur vos joints de fourche… À part ça, rien à redire, même que cette année une version junior (pour petites motos) est disponible au même prix de 199,99 $. 

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson annonce le lancement des précommandes de la LiveWire


Poêle à bois portatif Titanium Hexagon


Yamaha présente ses écuries et ses pilotes bLU cRU 2019


Tissot T-Race Jorge Lorenzo 2018 Édition limitée


Hawaii n’autorise pas l’interfile mais…


Ducati : objectif sécurité