Veste Helite

PAR Marc ParadisPosted on

Depuis quelques années déjà, je me demandais quelles seraient les prochaines évolutions en matière de sécurité motocycliste. Bien que toujours utilisé en piste, le cuir a pratiquement disparu des étalages de nos concessionnaires. Il va sans dire que les fibres techniques composant les blousons modernes offrent plein d’avantages tels que la légèreté, la possibilité de ventiler lors des mois plus chauds et l’étanchéité. Mais quels sont leurs avantages lors de chutes? Bien sûr, les coquilles de protections aux coudes, épaules et parfois au dos fournissent une meilleure protection que la petite mousse qui rembourrait jadis nos vestes en cuir, la cage thoracique demeure toujours vulnérable.

Lors d’une chute en moto, le scénario suivant se produit la majeure partie du temps : le pilote est éjecté ou se retrouve un moment à glisser sur la chaussée avant de heurter un obstacle. Les vestes, manteaux et gilets Helite munis de coussins gonflables (qui se déclenchent en 0.1 sec et sont complètement gonflés en 0.6sec) vous sécurisent en absorbant les chocs au niveau du cou, de la nuque, du dos, des hanches et de la poitrine. J’en parle en connaissance de cause, ayant fait l’essai en laboratoire lors d’un salon de la moto. Le résultat s’approche de celui d’un coussin gonflable automobile (ça aussi, j’en ai fait l’expérience!), mais avec en plus la sensation d’être enveloppé dans un coussin d’air. Une traction de 60 livres étant nécessaire pour déclencher le mécanisme, il est donc très peu probable qu’il se déclenche par inadvertance lorsqu’on descend de la moto en oubliant de se libérer de la sangle qui nous relie à la moto.

Rouler à haute vitesse sur le gravier ne m’a jamais laissé un sentiment de total contrôle. Je dirais même plus, une partie de la fatigue ressentie pendant les longues sorties sur des routes au pavage quelconque provient du stress relié à la pensée des conséquences qu’une chute pourrait provoquer. En septembre, je dus remplacer Guy au pied levé pour participer à l’Orange Crush organisé par KTM. Des centaines de kilomètres sur des chemins forestiers ou carrément hors route. Ayant fraichement sa chute en mémoire, je me suis senti beaucoup plus en sécurité avec cette veste portée par-dessus mon manteau. Les deux bouteilles de CO2 que j’avais apportées « au cas où » ne m’ont pas servi. À 750 $, cette veste n’est pas donnée, mais combien valent vos côtes, poumons, omoplates, clavicules et organes internes? En prime, elle augmentait ma visibilité avec sa couleur fluo, avantage non négligeable dans les nuages de poussière menant à Parent!

Distribuée par www.helite.ca/

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson annonce le lancement des précommandes de la LiveWire


Poêle à bois portatif Titanium Hexagon


Yamaha présente ses écuries et ses pilotes bLU cRU 2019


Tissot T-Race Jorge Lorenzo 2018 Édition limitée


Hawaii n’autorise pas l’interfile mais…


Ducati : objectif sécurité